Musclez votre pied !

Partager cette page

Le travail du pied est primordial pour un athlète qui recherche de l’efficience dans son geste, sa pratique, son habileté motrice ; et donc à terme de la performance.

Technique particulière, mais non moins ancrée dans les us et coutume des praticiens de la course à pied ; elle est trop souvent négligée ou zappée au profit de longues et fastidieuses séries d’entrainement. Pensant, qu’en s’adonnant à de lourdes contraintes physiologiques ; cela préfigure la seule source véritable de progrès.

Puisque le pied est la seule partie de notre corps qui est en contact permanent et de façon alternée avec le sol, cela lui confère des attributs et priorités physiques qu’il est bon de prendre en compte dans la construction de sa pratique performante. On parle alors de biomécanique, c'est-à-dire de l’étude des forces et de leurs effets appliqués au mouvement de l’homme.

L’efficacité de la pose du pied préfigure un élément déterminant de la performance en course à pied; et puisqu’il a été démontré que l’entraînement en musculation pouvait l’améliorer de façon substantielle (de 4 à 8 %), nous vous proposons diverses situations et exercices reproduisant, peu ou prou, le geste sportif relatif à la pose du pied.

Situation « talon/plante/pointe »

Consigne
marchez en déroulant le pied, attaquez le sol par la pose du talon puis la paume pour finir par la pointe de pied tout en finissant sur le haut de la pointe des pieds.

Critères de réalisation
gardez la jambe tendue en « verrouillant » votre genou sur chaque pose de pied.

Critères de réussite
le pied se déroule en respectant les trois phases dissociément et de façon alternative pied droit / pied gauche, le pas est ample.

Complexification
une fois la situation maîtrisée et réalisée en chaussure de running, faites de même :

  • avec une amplitude de pas très court
  • en marche arrière puis en alternant marche avant et arrière
  • pieds nus sur une surface dure
  • pieds nus dans le sable (aire de saut en longueur)
  • même procédure mais pieds joints et liés avec un élastique (en marche avant et marche arrière, puis nus pieds).

Situation « pied armé / pied dynamique »

Consigne
venir déposer la pointe de pied sur la balle, alternativement avec le pied  armé gauche puis droit.

Critères de réalisation
gardez la jambe tendue en « verrouillant » votre genou sur chaque pose de pied.

Critères de réussite
la pose du pied alternative ne fait que peu bouger la balle. J’arrive à reproduire l’exercice dans le temps sous forme de routine.

Complexification
une fois la situation maîtrisée :  

  • faire de même en tournant autour de la balle (dans les deux  sens)
  • réaliser l’exercice avec deux balles, en s’obligeant à poser le pied
  • gauche sur la balle gauche et inversement le pied droit sur la balle située à droite
  • faire de même avec les deux balles mais en différenciant la pose (pied droit à gauche et pied gauche à droite)
  • exécuter les deux exercices précédents en tournant autour des balles.

Musculation du pied

Situation « échelle de motricité »

Consigne
traverser le plus vite possible l’échelle en posant chacun de ses appuis entre les lattes (dans les intervalles).

Critères de réalisation
mon pied est dynamique et mon appui bref au sol.

Critères de réussite
le pied reste le moins longtemps possible en contact avec le sol.

Complexification 
à réaliser avec une zone de course avant et après l’échelle pour s’adapter le plus vite possible et relancer derrière.

Musculation du pied

Situation « je repousse le ballon »

Consigne
le dos au sol, jambes tendues et orientées vers mon partenaire (le lanceur), je renvoi chaque lancer avec la pointe des pieds (pieds et chevilles joints.

Critères de réalisation
gardez les jambes  jointes et tendues, ainsi que chevilles et pieds. Mes pieds passent de la stature armée à griffée.

Critères de réussite
j’arrive à reproduire une routine qui dure dans le temps.

Complexification
varier le poids, la taille et la consistance des ballons à rejeter.

Musculation du pied

Situation du « griffé »

Consigne
déplacez vous vers l’avant grâce aux griffées de vos appuis alternés. L’action de griffer le sol avec l’avant  vous propulsera vers l’avant.

Critères de réalisation
gardez les jambes tendues et genoux verrouillés. Fouettez avec l’avant du pied et gardez pied dynamique.

Critères de réussite
j’arrive à maintenir une distance donnée.

Complexification
une fois la situation réalisée avec une succession de petit « griffés » faites de même :

  • avec de l’amplitude
  • en augmentant l’amplitude sur chaque cycle de jambes (et la vitesse) jusqu’à ce que le maintien de l’habileté ne soit plus possible et finir par quelques pas en course « normale » (retrouver une attitude de course).

Musculation du pied

Loic Torset
- Accéder à son site : http://nuteoconsult.com

S'entrainer avec l'électrostimulation

Le recours à l'électrostimulation est souvent la dernière solution au manque de temps. Mais quelle est son efficacité ? Deux articles, présentant des travaux de recherches sur les effets de l'électrostimulation permettent de répondre à cette question.

Lire le dossier : S'entrainer avec l'électrostimulation

Choisir ses chaussures

Le choix de vos chaussures de running est avant tout une question de connaissance de son pied. Voici quelques éléments pour vous guider et vous aider à bien choisir votre paire de chaussures.

Lire le dossier : Choisir ses chaussures

Recherche dans le site

L'alternative d'entrainement de l'aquajogging

D'essence allemande et prescrite à titre curatif, la marche dans l'eau se limitait à l'origine à des exercices des parties inférieures des jambes en partie non profonde. Perfectionnée aux Etats-Unis par les Marines, l'aquajogging se veut une aide à l'entraînement en grand bassin pour pallier à l'impossibilité de pratiquer une activité physique.

>> Lire le dossier : L'alternative d'entrainement de l'aquajogging