Bien s'entrainer avec un tapis de course

Partager cette page

Le tapis de course est un appareil idéal pour s’entraîner à domicile.

Courir avec un tapis de course permet de perdre du poids, de renforcer ses muscles et bien entendu de solliciter ses facultés cardio-respiratoires. Utilisé seul ou en complément d’autres appareils de fitness, le tapis de course permet un entraînement toute l’année et par tous les temps.

La régularité des fréquences d’entraînement est garante de son efficacité. Mieux vaut s’entraîner plusieurs fois par semaine et fractionner les séances. Il est préconisé d’utiliser le tapis de course durant trois séances par semaine d’une demi-heure au départ. L’augmentation de la durée de chaque séance sera fonction de votre niveau.

Si vous débutez, commencez par la marche. Vous augmenterez au fil des semaines l’intensité de l’exercice. Débutez chaque entraînement par un échauffement de cinq minutes de marche rapide. Vous pouvez ensuite accélérer le rythme. La polyvalence du tapis de course permet de varier les entraînements et ainsi convenir aux débutants comme aux personnes se préparant à un marathon.

Courir avec un tapis de courseLe tapis de course permet de marcher ou de courir, à différentes vitesses. On parle de marche lente ou rapide pour une vitesse inférieure à 6 km/h. Au-delà, il s’agit de course qui peut être graduellement plus intense. Des programmes pouvant être planifiés permettent de connaître la dépense calorique, la vitesse, le rythme cardiaque, le nombre de kilomètres parcourus et la durée. Sur certains modèles, une inclinaison du tapis est possible. Dans ce cas, le travail cardio-respiratoire est davantage sollicité. Une marche rapide sur une pente de 8 % sera possible, tandis que 4 % de pente suffit pour une course.

Pour s'entrainer avec un tapis, il est important d’alterner les courses et les marches sur terrain plat et pentu. La marche est recommandée pour faire travailler les muscles, tandis que la course accentue la perte de poids.

Ne surestimez pas vos forces et votre niveau, sous peine de se blesser. A la fin de chaque séance, ralentissez le rythme du tapis et terminez par cinq minutes de marche lente. Un petit étirement de minutes d’exercices au sol achèvera l’entraînement.

S'entrainer avec l'électrostimulation

Le recours à l'électrostimulation est souvent la dernière solution au manque de temps. Mais quelle est son efficacité ? Deux articles, présentant des travaux de recherches sur les effets de l'électrostimulation permettent de répondre à cette question.

Lire le dossier : S'entrainer avec l'électrostimulation

Choisir ses chaussures

Le choix de vos chaussures de running est avant tout une question de connaissance de son pied. Voici quelques éléments pour vous guider et vous aider à bien choisir votre paire de chaussures.

Lire le dossier : Choisir ses chaussures

Recherche dans le site

L'alternative d'entrainement de l'aquajogging

D'essence allemande et prescrite à titre curatif, la marche dans l'eau se limitait à l'origine à des exercices des parties inférieures des jambes en partie non profonde. Perfectionnée aux Etats-Unis par les Marines, l'aquajogging se veut une aide à l'entraînement en grand bassin pour pallier à l'impossibilité de pratiquer une activité physique.

>> Lire le dossier : L'alternative d'entrainement de l'aquajogging