La marche nordique

Partager cette page

Une alternative à l’entrainement routinier que représentent les activités athlétique en général, pour venir rompre la monotonie des longues et fastidieuses séances d’entrainement, égayer votre pratique ou tout simplement la compléter et/ou la renforcer ; telle peut s’entrevoir la pratique de la marche nordique. A contrario, elle peut s’avérer être l’engagement dans une nouvelle discipline à part entière.

D’essence finlandaise et utilisée dans les années quatre vingt dix comme palliatif au ski de fond ou autres spécialités nordiques ; cette nouvelle spécialité ouvre de nombreux horizons en terme d’entrainement (préparation à des performances spécifiques : trail, course de côte, etc.…), de remise en forme, de récupération et d’activités hygiénistes et sanitaires.

Zoom sur une activée aux vertus sanitaires

Activité ludique, facile d’accès et aux bienfaits reconnus par son caractère endurant ; la marche nordique peut s’avérer un bon moyen de prévention des risques et de mise en bonne santé, dans le cadre d’une pratique construite, guidée et rationnelle.

La marche nordique - Nordic WalkingA cet effet, la Fédération Française d’Athlétisme dans le but de mieux répondre aux préoccupations de santé et de loisirs de la société et via le dispositif Coach Athlé Santé® ; propose l’activité dans le cadre d’une pratique destinée à ceux qui recherchent le plaisir ou visent le bien être.

Dès lors, en présence d’un éducateur sportif professionnel, agréé;, l’accès à la discipline vous est facilité par l’intermédiaire de séances individuelles et/ou collectives ; vous offrant même l’occasion de participer à des événements gratuits pour vous initier à la discipline. 

C’est de par son essence d’activité endurante que la marche nordique sera à même de développer de bonnes capacités cardio respiratoires. Dès lors, en couplant une gestuelle efficiente qui veut que l’on soigne la posture : tête haute, épaules relâchées et que l’on rythme son avancement via les plantés de bâtons en avançant la main en extension loin devant, en prenant appuis et poussant sur ces derniers projetant la main au niveau du bassin  voir au-delà ; des consignes liées à la respiration peuvent être données.

Autre argument de poids, pour adhérer à une activité physique et sportive douce et à l’accès facilité. Sachez que la marche nordique via l’utilisation des bâtons diminue de près de 30% la charge supportée par le corps de manière générale, ce qui invite nombre de personnes à venir participer.

Enfin par son caractère d’activité non performante, facile d’accès et dans la mouvance du sport pour tous ; la marche nordique peu attirer grand nombre de personnes réfractaires à l’activité physique. Une activité qui permet de s’évader de son quotidien, s’oxygéner en nature, et bénéficier de tous les bienfaits de la pratique sportive et exercer en groupe, de tisser également des liens sociaux.

Zoom sur une activée sportive

Les principes généraux qui font les spécificités de la marche nordique ; via l’utilisation des bâtons, vont orienter le contenu et les exercices possibles de réaliser. Ainsi, comme vu précédemment, l’allégement corporel dû au bâton qui s’intacte sur le sol à chacun de vos mouvements de main, couplé à l’orientation du corps en avant du fait de la quadrupédie ; va permettre un avancement plus prononcé engendrant vitesse et stabilité.

Dès lors, en accélérant, notamment, le mouvement naturel des bras pendant la marche ; votre déplacement sera plus rapide et plus grand. La théorie de Newton, et plus précisément la troisième loi, prenant tout son sens. En augmentant la force appliquée au sol, cette dernière induit une force de même nature dans le sens opposé : la vitesse d’avancement.

 De part cette  particularité, la marche nordique sollicite l’ensemble des chaînes musculaires  et augmente ainsi jusqu’à 40% la dépense énergétique par rapport à une randonnée et/ou marche normale. Allant même jusqu’à augmenter de près de 60% la consommation maximale d’oxygène. 

Deux petits tests pour vous convaincre de l’impact du cadencement des bras pour renforcer la vitesse de votre marche.

Expérience du pèse personne :
debout sur votre balance, les jambes jointes, amusez à cadencer vos bras le plus vite possible de haut en bas, comme si vous sprintiez, en exagérant l’amplitude de chacun de vos gestes. Observez l’aiguille s’agiter. Plus vous forcez l’abaissement de votre geste, plus le poids annoncé augmente ; ce qui implique plus de force au sol et donc plus de vitesse pour avancer.

Expérience assise :
pour vous en convaincre, asseyez vous sur le sol, jambes tendues (le buste et les jambes se trouvant perpendiculaires) et reproduisez l’expérience précédente. Votre corps s’élèvera au rythme de mouvements de bras.

Ainsi, et pour reprendre une étude allemande conduite par le Docteur Jöllenbeck et le Professeur Grüneberg expérimentant les bienfaits  de l’activité ; la marche nordique contribue à un renforcement de la totalité de l’appareil locomoteur (les muscles), à une augmentation significative de l’endurance et de la consommation de calorie et enfin à une préservation des articulations via une position droite et une diminution des pressions au niveau des genoux.

Par ailleurs et sous réserve qu’elle soit pratiquée régulièrement, elle conduit à des effets positifs sur l’adipositas, la circulation sanguine, l’hypertonie et l’ostéoporose.

Zoom sur une activée performante

Fort de ces connaissances et des arguments qu’elle propose, le recours à la marche nordique peut être une alternative à votre activité de prédilection. Ainsi, pour pallier à l’impossibilité de réaliser votre sport de base pour quelque que raison que ce soit, la marche nordique se révèle un palliatif intéressant. De plus, en cas de lassitude, elle permet de changer d’horizons, de voir et d’explorer de nouvelles choses, tant la nature que d’autres personnes dans le cas d’une approche de  groupe.

D’un point de vue plus sportif, elle permettra d’égayer vos séances et de vous ouvrir aux possibilités de travail en côtes et/ou de pratique de marche sportives type course de nature, trail, rando-course, afin de vous assurer un renforcement musculaire par exemple. De plus, pour les adeptes de l’hypoxie, rien de tel que de transformer une marche en montagne en trek dynamique pour se renforcer localement au niveau du muscle et bénéficier d’une oxygénation liée à l’effort en altitude conséquente. La variété s’offre à vous quelque soit votre objectif final, intéressant comme activité de recours. 

Loïc Torset
http://nuteoconsult.com

La marche nordique

La marche nordique est une excellente alternative pour venir rompre la monotonie des longues et fastidieuses séances d'entrainement, égayer votre pratique ou tout simplement la compléter et/ou la renforcer.

Lire le dossier : La marche nordique

La marche en forêt ou montagne pour perdre du poids ?

La marche est une activité physique à la portée du plus grand nombre. Elle mobilise de nombreux groupes musculaires et stimule le système cardiovasculaire, sans le brusquer.

Lire le dossier : La marche en forêt ou montagne pour perdre du poids ?

Recherche dans le site

Quel matériel choisir pour une randonnée en montagne ?

Quel matériel devez-vous choisir pour votre randonnée en montagne. Il vous faudra choisir les bons éléments en tenant compte du poids, car ce sera le pire ennemi du randonneur. Evitez les superflux et n'oubliez pas que tout matériel ou vêtement doit être utilisé avant toute sortie sérieuse afin d'en tester ses propriétés.

Lire le dossier : Quel matériel choisir pour une randonnée en montagne ?